Marquer les ombres, Veronica Roth

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.
Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.

Chronique :

Lorsque j'ai lu que Veronica Roth se lançait dans la SF, j'espérais qu'elle parvienne à produire un roman original et efficace, en sortant totalement de ce qu'elle a pu faire auparavant. J'ai été d'autant plus déçue par "Marquer les ombres". Veronica a conservé des composantes de Divergente, et l'on retrouve un couple improbable, vivant une situation déjà vue un nombre incalculable de fois en YA, ce qui m'a déjà éloignée d'eux. Du coup, même avec l'univers SF planté autour de l'histoire classique de deux peuples qui s'affrontent pour un monde que chacun estime être le sien, je n'ai pas réussi à me fondre dans l'histoire, à accrocher à cette succession de mise en danger puis de libération de différents personnages auxquels je n'ai pas du tout réussi à m'attacher. Chacun m'a semblé trop terne, trop vite dépeint, notamment Eijeh qui aurait mérité un traitement beaucoup plus approfondi, étant donné qu'il est l'unique raison pour Akos, le héros, de continuer à résister à leur tortionnaire. Tortionnaire qui, bien sûr, répond à tous les canons éculés du méchant qui font de lui un gros con sans le moindre attrait. Ce type de personnage m'énerve au plus haut point, je ne lui voie aucun intérêt, sauf celui de servir de prétexte à tous les ennuis des pauvres héros.

Si je n'ai pas accroché à l'histoire et aux personnages, le style lui, m'a paru efficace, direct et sans fioritures. Idéal pour ce type d'ouvrage, même si certains dialogues ont tendance à "tomber à côté". De même, j'ai bien aimé le choix de narration, avec le point de vue de Akos et Cyra, alternés plus ou moins souvent. Cela permet de vraiment avoir leur ressenti respectif et ça donne un bon résultat. Il y a juste quelque chose qui m'a choquée : il semble manquer un passage au début. En effet, après la capture d'Akos, on apprend qu'il a tué un soldat lors de son rapt. Or, au début, ce passage n'est pas du tout raconté. Le lecteur découvre donc la chose de manière assez brutale et très peu détaillée, au point de ne pas savoir exactement ce qui s'est passé. Comment le gamin a-t-il réussi cet exploit ? Mystère, il est juste indiqué qu'il a utilisé son don-flux. La référence à cette mort revient assez souvent, ce qui est d'autant plus frustrant qu'il nous manque ces détails. Est-ce voulu ou est-ce une boulette ? Impossible à dire.

ATTENTION, SPOILER.
Autre chose qui m'agace souvent en YA : les incohérences scénaristiques. Ce n'est pas parce que c'est de la littérature jeunesse qu'il faut se permettre ce genre d'idiotie. À la fin du roman, Cyra fait mine de poignarder son frère, pour que tous pensent à sa mort. Elle simule cela de manière optimale, car elle sait que des caméras filment chacun de ses gestes, de façon détaillée. Or, pour faire comprendre à Akos qu'il doit l'aider à venir ramasser le corps de son frère pour l'emmener avec eux, elle brandit bien haut son poignard, dont la lame est vierge de sang. Devant la caméra braquée sur elle. *soupir*
FIN DU SPOILER.

Bref, un roman divertissant, mais plutôt décevant en matière de personnages et d'histoire qui, vraiment, reprennent des choses déjà vues tellement de fois que je n'ai pas éprouvé de plaisir particulier. Très dommage.

Marquer les ombres, Véronica Roth
Nathan
486 pages
17,95 euros
1 commentaires |
  1. Idem j'ai été déçue par ce roman... Peut-être que la suite sera meilleure ^^

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés